Catégories
Sciences et Technologies

Insonorisation : 4 conseils pour réduire le bruit dans votre habitat

Vous avez des voisins trop bruyants ? Vous habitez près d’un axe de circulation ou non loin d’un aéroport ? Vous n’êtes jamais à l’abri de bruits chez vous. Voici quelques astuces pour vous aider au maximum à réduire les nuisances sonores qui vous dérangent. A vous le calme, le silence et la sérénité !

Pensez à bloquer les fuites de bruit

Notez que le son a le pouvoir de se frayer un chemin même dans les plus minuscules des fentes. Il vous est alors conseillé de l’empêcher complètement de circuler. Pour cela, bloquez et réparez chaque endroit par où le bruit pourra passer. Achetez alors du scellant acoustique afin de remplir les brèches pouvant se trouver non loin de vos appareils d’éclairage, de vos murs, de vos plafonds ou de votre système d’air conditionné.

Il est peut-être temps de changer vos portes et fenêtres

Les portes et les fenêtres tiennent souvent un important rôle dans la mauvaise insonorisation d’un habitat. Vous ne vous rendez sûrement pas compte que le bruit a le pouvoir de traverser une porte même si elle est bien épaisse. Il se peut même que parfois, les portes de l’intérieur soient réalisées à partir de matériaux légers. Cela fait en sorte que le son puisse y passer.

Pour ce qui est des fenêtres, le souci se trouve généralement au niveau du cadre. Cependant, un vitrage trop mince pourrait également vous exposer à une pollution sonore. Vous pouvez régler le problème en ayant recours à du scellant acoustique. Si jamais, vous entendez toujours des bruits et en êtes dérangés, il vaut mieux procéder à de nouvelles installations ou passer par un expert en insonorisation. Pour information, les portes en acier, en bois lourd, en composite ou en panneaux de particules pourront faire l’affaire. Puis, assurez-vous d’avoir des ouvertures étanches, notamment des portes et des fenêtres à double vitrage.

Rénovez tout ce qui est endommagé chez vous

Il est important de noter que les bruits ne viennent pas uniquement de l’extérieur. Il se peut que votre plancher qui grince, vos tuyaux d’évacuation qui vibrent et ronflent ou encore vos armoires qui claquent, sont sources de nuisance sonore chez vous. Comme votre maison est considérée comme une entité vivante, il faut avouer que plus elle gagne en âge, plus elle devient bruyante. Pensez donc à rénover les éléments endommagés et vieux chez vous pour y réduire le bruit. Profitez de la rénovation pour demander l’avis d’un expert insonorisation. Il pourra vous conseiller sur les meilleurs matériaux d’isolation pour une meilleure réduction du bruit.

Les étapes à suivre pour l’insonorisation de votre maison

Renseignez-vous d’abord sur les subventions. En effet, certaines situations vous permettent de bénéficier d’une aide financière. C’est par exemple le cas si votre maison se trouve non loin d’un aéroport.

Ensuite, déterminez d’où vient réellement le bruit qui vous dérange constamment et comment se propage-t-il. Pour cette étape, il vous est conseillé de faire appel à un expert insonorisation. Professionnel et expérimenté, il saura identifier, de manière claire et rapide, la nature de la pollution sonore, son origine ainsi que ses modes de propagation.

Le choix de l’isolant est aussi une étape cruciale. N’ayez recours qu’aux isolants certifiés pour obtenir des résultats fiables et efficaces. Des fois, il faudra vous attaquer à vos murs et à vos planchers pour mieux insonoriser votre logement. Quelques travaux seront donc à envisager au niveau de la toiture, des plafonds, des planchers, des murs et des cloisons. Confiez-les à un expert insonorisation pour votre confort acoustique, mais aussi pour votre sécurité. Ne mettez surtout pas votre vie en danger même si vous vous considérez comme étant un as du bricolage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *